J’ai avalé mon histoire comme j’ai mangé la tienne, Poète, Sculpteur ou Peintre d’éternité au présent… Quel repas, dis-tu, avons-nous partagé ? À quand, et avec qui , le prochain ? On verra... On lira ... | Marie-Thérèse PEYRIN - Janvier 2015
Sentinelle
Lettre de Fantôme

Sous l'appentis la mémoire

Comment te promènes-tu dans ta mémoire ?

-  Je la tronçonne en bûchettes et je les range sous l'appentis de ma voix obscure.

- Tu la protèges des intempéries ?

- Pas toujours, il y a des coups de pluie nerveuse qui me prennent de court et je suis obligée de trouver des bâches en catastrophe. Il m'arrive de sortir tous les vêtements ou les récipients que je stocke au fond de mes placards. Tu verrais le bazar que ça fait... Non, vaut  mieux pas ! Quand je vaque, c'est comme quand je suis dans ma salle de bains. J'affiche "do not disturb" sur la porte fermée...

-  Tu n'as pas envie qu'on t'aide parfois ?

-  ...

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.